Protocole de gestion

Ce protocole présente une approche standardisée et une démarche systématique en matière de gestion des commotions cérébrales. Il s’adresse à tous les acteurs du milieu sportif qui interviennent auprès d’athlètes ou de sportifs, et ce, peu importe l’âge ou le niveau de scolarité de ceux-ci. Le protocole peut être implanté tant au sein d’équipes sportives civiles et scolaires que dans les cours d’éducation physique et à la santé.

Principes sur lesquels repose le protocole

1. Approche conservatrice pour les étudiants-athlètes : Étant donné que la littérature scientifique indique que le cerveau d’une personne se développe jusqu’à l’âge de 25 ans et qu’il est plus vulnérable de 13 à 25 ans, nous proposons la même approche conservatrice pour tous les étudiants-athlètes.

2. Retour à l’école sans symptômes avant le retour au jeu : Tous les étudiants-athlètes ayant subi une commotion devraient être traités avec prudence, et l’accent devrait être mis sur leur retour à l’école à temps complet avant de procéder au retour à l’entraînement sans restrictions, et ce, peu importe leur âge.

3. La règle du moindre soupçon : Aussitôt qu’on soupçonne qu’un athlète peut avoir subi une commotion cérébrale, et ce, même en l’absence de signes ou de symptômes, il est préférable de retirer le sportif du jeu et de surveiller l’apparition de signes et symptômes pour une période d’au moins 48 heures. (Consensus Statement on Concussion in Sport, British Journal of Sports Medicine, 47(5), 2013)

Le protocole propose une démarche en sept étapes pour une saine gestion des commotions cérébrales

1. Cadre de gestion des commotions cérébrales et plan de sensibilisation
2. Système de surveillance des commotions cérébrales
3. Procédure de retrait de l’activité sportive
4. Communication et concertation
5. Suivi médical
6. Suivi à la maison
7. Procédure de retour à l’école et à l’activité sportive